De vraies bonnes affaires derrière le prix femme de ménage

 

Une fausse économie et des risques derrière un prix bas

 

L’appel du prix excessivement bas, 7 ou 8 euros pour une heure de ménage, est une tentation à laquelle de nombreux employeurs succombent.

Certes, il y a un avantage immédiat en ne payant que le salaire brut, mais le risque est trop important pour que l’on puisse parler d’une économie. Par ailleurs, les femmes de ménage professionnelles sont conscientes de la « fraude » dont elles font l’objet. Elles n’acceptent de travailler au noir et sans toute forme de contrat de travail qu’avec un tarif horaire assez conséquent, soit 10 à 12 euros. En cas de litige, c’est l’employeur fautif qui risque des sanctions financières et même pénales.

Le prix horaire d’une femme de ménage professionnelle à 11 euros peut être très avantageux quand c’est l’employée qui amène les produits et parfois les petits matériels dont elle a besoin pour faire correctement son travail. L’employeur économise sur l’achat de ces nécessaires. La délimitation des tâches à effectuer est cruciale. À part le nettoyage du sol et le dépoussiérage des meubles, les ouvrages spécifiques sont à convenir : aération, arrosage des plantes, nettoyage de vitres, désinfecter les salles de bains et les toilettes, faire du rangement, repassage…

 

Des alternatives à l’emploi direct d’une femme de ménage à domicile

 

Faire appel à un mandataire est moins contraignant que l’emploi direct. Le prix femme de ménage est 2 à 6 euros plus élevés. Cet écart est justifié par le service offert à l’employeur par l’organisme, l’entreprise ou l’association qui effectue à sa place toutes les démarches administratives, dont le prélèvement des charges par l’URSAAF. Le mode prestataire est avantageux puisque la femme de ménage est employée par l’entreprise de service à la personne.

Quand une entreprise facture l’intervention d’une femme de ménage entre 20 et 30 euros, cela paraît effectivement coûteux. Non, la marge prélevée n’explique pas tout. Il faut aussi tenir compte de la TVA et des charges sociales, sans oublier qu’il s’agit de tarif avant réduction fiscale. Pour les personnes non imposables, il faut s’assurer de bénéficier d’un crédit d’impôt. Un devis gratuit femme de ménage à domicile permet de clarifier les coûts de la prestation.

 

Comment faire baisser le tarif d’une femme de ménage

 

Quand on fait appel à un service à domicile pour les travaux de ménage, une prestation occasionnelle est payée au prix fort. Déjà, une intervention régulière soit un minimum de 2 h par semaine ou tous les 15 jours, permet de bénéficier de meilleur tarif. Un ouvrage très spécifique peut corser l’addition de par sa difficulté et la rareté de l’intervention. Ce qui est positif, c’est que les femmes de ménage employées par une entreprise sont formées à réaliser ces tâches.

Le temps de déplacement est pris en compte dans le prix. L’employeur a donc intérêt à embaucher une femme de ménage qui habite dans la même agglomération. Avec une entreprise de service, ce n’est pas un souci pour le client. En plus, un système de pointage garantit que les heures de ménages sont effectuées. Il est toujours possible de se plaindre en cas de service mal fait ou non satisfaisant, allant jusqu’à demander un remboursement.

Pour choisir le système et la formule de prestation, un devis gratuit femme de ménage à domicile s’impose. La précision des besoins et la clarté de la tarification sont des atouts pour payer au bon prix si ce n’est moins cher. Embaucher une femme de ménage aux meilleures conditions sans payer le prix fort n’est-il pas possible pour les familles moins nanties ?


Ajouté par Hanja Eva

1 avis

  • 19 Rue Villa Oddo, 13015 Marseille, France
  • 04.86.68.40.21

Suivre :

 

Ajouter votre avis

Veuillez vous Connexion pour ajouter votre avis.

Proposé par ChrisKatDev depuis 2013