Les thérapies brèves : efficaces pour de nombreuses indications

 

L’hypnose ericksonienne

 

Les techniques d’hypnose découlent des travaux de Milton Erickson, qui considérait que la systématisation des techniques visant à provoquer l’état de conscience modifié chez les patients ne pouvait conduire à rien de bon. C’est l’unicité des comportements et des patients qui définit l’axe de travail du thérapeute. À l’injonction jusque là utilisée en hypnose, Erickson préfère l’« induction » qui suggère des images et des expériences. Il faut donc connaître la personnalité de la personne à soigner et mobiliser son inconscient.

Par principe ce dernier est une force motrice positive qui remobilise l’énergie tournée vers le comportement pathologique pour la rediriger vers le conscient. Cette énergie (ce bien-être) est suffisamment puissante pour inverser la tendance et trouver les ressources nécessaires au changement.

 

Application de l’hypnose ericksonienne en psychothérapie

 

L’hypnose ericksonienne est utilisée en thérapie comportementale. Elle comporte l’avantage de ne nécessiter que peu de séances. Il faut compter pour une réelle efficacité de trois séances pour les problèmes de moindre ampleur, jusqu’à maximum dix séances dans les cas les plus complexes. Il s’agit donc d’une thérapie brève.

Elle s’applique aux états dépressifs, aux phobies et peurs irrationnelles, au manque de confiance en soi, aux situations de deuil compliquées à gérer, aux manies obsessionnelles et au stress en général.

 

La PNL ou Programmation Neuro Linguistique

 

La Programmation Neuro Linguistique est un concept qui a émergé dans les années 1970. Elle s’inspire entre autres des travaux de Milton Erickson dans le cadre de la psychothérapie. Le concept est subdivisé en trois étapes fondamentales :

  • • Une étape de modélisation. Il s’agit pour le sujet d’identifier un ou plusieurs sujets en réussite et de déterminer quels sont les facteurs qui sous-tendent cette réussite.

  • • Une étape de reproduction du modèle, d’imitation. C’est une forme de mimétisme dans lequel le sujet se place dans les conditions et dans le modèle qu’il a défini pour atteindre lui-même le succès.

  • • Une étape d’ajustements successifs permettant d’affiner le modèle. Par des modifications subtiles, le sujet va tenter d’optimiser l’investissement pour atteindre le but, de simplifier sa démarche afin qu’elle soit plus facilement intégrable à ses schémas comportementaux ou qu’elle semble plus spontanée. 

 

Applications de la PNL

 

Dans ses débuts, la Programmation Neuro Linguistique était employée en psychothérapie pure pour solutionner les problèmes de phobies.

Les thérapeutes qui font appel à la PNL se placent dans le cadre de thérapies brèves. Les séances sont là aussi comprises entre trois et dix et s’échelonnent sur une durée maximale de six mois.

Les techniques de PNL sont utilisées par les thérapeutes pour créer un substrat relationnel favorable avec le patient. En se plaçant sur un même niveau que ce dernier, le praticien favorise la parole. Le patient perçoit son interlocuteur comme un semblable et se confie. Il peut ensuite alors identifier à identifier les causes du dysfonctionnement pathologique et à remobiliser les ressources internes de la personne afin qu’il soit en capacité de résoudre son problème. Dans ce processus, l’évaluation du praticien est un processus constant et dynamique.


Ajouté par Bernard Lidou

1 avis

  • 66 Avenue Maréchal de Lattre de Tassigny, 13100 Aix-en-Provence, France
  • 06 60 833 191

Suivre :

 

Ajouter votre avis

Veuillez vous Connexion pour ajouter votre avis.

Proposé par ChrisKatDev depuis 2013