Laurent Bourrelly – Conseil en Référencement

Le travail du consultant en référencement consiste à encadrer ces trois volets, afin que le site Web profite d’une visibilité pérenne et performante.

Par visibilité, cela comprend des notions qui dépassent le cadre de la présence sur les résultats de recherche des moteurs et de Google en particulier.

Actuellement, il est même indispensable de sortir d’une certaine dépendance par rapport à Google. Cela nécessite de travailler d’autres vecteurs d’acquisition de trafic, mais également de travailler sur le plan de l’autorité et de la notoriété.

 

La mission d’un consultant

 

Un consultant se doit de mettre en œuvre les moyens adéquats, qui sont en phase avec la particularité du projet. Ainsi, le référencement doit prendre en compte les contraintes du développement et les priorités du marketing, afin de trouver les solutions les plus viables pour procurer des bénéfices notables.

Bien souvent, les prestations d’audit focalisent sur le volet technique, alors qu’il n’est pas déterminant, à partir du moment où les facteurs bloquants sont évacués.
Le volet contenu est très souvent déficitaire, mais c’est plutôt son organisation qui sera la clef au lieu de l’optimisation de la page en elle-même.
Concernant le volet popularité, les faiblesses sont généralisées et les stratégies d’antan sont à revoir radicalement. Désormais, est nécessaire de résonner en termes d’écosystème au lieu du basique profil de liens.

Un projet Web nécessite des moyens qui doivent être appliqués raisonnablement au travers des enjeux. C’est-à-dire qu’une structure est vouée à l’échec, si elle possède une armée de développeurs, un maigre système pour remplir les pages ou créer du « Google Text » et n’a pas prévu d’encadrer convenablement le volet popularité.
Au contraire, il faudrait sublimer la création de contenu et développer au maximum les notions de popularité, autorité et notoriété. Les dépenses sur le volet technique (développement, hébergement, webmastering, etc.) sont nécessaires, mais elles ne doivent pas crever le budget.

 

L’audit technique

 

Les processus de prestations en conseil comprennent un audit technique, qui se charge de déceler les facteurs bloquants et ralentissants. Cet audit est malheureusement rarement appliqué dans sa totalité.
De nombreux outils sont censés faciliter la phase d’audit technique, mais un consultant doit être capable de voir les éléments à optimiser, sans aide extérieure. Les outils en ligne d’audit gratuit valent que leur prix ; c’est à dire pas grand-chose.
Ensuite, il faut être capable d’interpréter les résultats d’un audit technique. Par exemple, les URLs ne sont peut-être pas les plus élégantes, mais faut-il pour autant les modifier ?
Un consultant doit être disponible pour accompagner les ressources en charge de la technique, afin d’aider à mettre en œuvre les préconisations. Après que les modifications sont faites, il faut les valider.

Après l’audit technique, la partie contenu doit mettre en avant les nécessités d’adéquation entre les moyens et les objectifs. Des mots clés sont ciblés et du contenu doit être organisé pour atteindre les Top positions dans les résultats de recherche des moteurs. Bien entendu, cela comprend aussi l’optimisation des pages. Ainsi, les parties « on page » et « on site » doivent être travaillées pour se sublimer en symbiose totale.

 

La popularité

 

Le volet popularité comprend de manière basique le comptage des liens entrants, appelés « backlinks » en anglais. Des notions de qualité et de volume sont à intégrer pour cette partie de base du volet popularité. De nombreux backlinks c’est bien, mais c’est encore mieux s’ils sont qualifiés (émis depuis des pages à thématique similaire ou complémentaire) et s’ils proviennent de sites d’autorité.
Au-delà des simples backlinks, un site se doit de travailler les notions d’autorité et notoriété. La notoriété implique de générer des partenaires qui vont envoyer du trafic et l’autorité consiste à développer sa marque, afin que les internautes viennent spontanément sur le site.
En termes de trafic, cela peut se traduire par les mots clefs qui sont liés à la popularité, les referers qui s’apparentent à la notoriété et le trafic direct (plus les mots clés liés au nom de domaine et marque) qui se rapprochent de la notion d’autorité.

Pour les volets contenu et popularité, des transferts de compétence sont nécessaires, afin que les ressources en charge du site soient capables d’appréhender les notions dans les règles de l’art.

En plus des ressources déployées en interne, il est possible d’avoir recours à différents prestataires. Le consultant est aussi là pour mettre à disposition son réseau, qui doit comprendre les prestataires les plus qualifiés pour le brief client.

Ensuite, un suivi est instauré pour voir si les progrès sont notables et effectuer les ajustements nécessaires.


Ajouté par Laurent Bourrelly

3 avis

  • Andorre-la-Vieille, Andorre
  • +376 364 859

Suivre :

 

2 juin 2013


Un référenceur haut niveau, très présent sur Twitter et Seo rock star :)


31 mai 2013

à mon avis, il ira loin dans le référencement, il a du potentiel !

29 mai 2013

Laurent a aussi un blog qu'il faut suivre absolument !

Ajouter votre avis

Veuillez vous Connexion pour ajouter votre avis.

Proposé par ChrisKatDev depuis 2013